JYS Création Publicitaire - Jean-Yves Stollmeyer, création en édition, publicité et internet

JYS Création Publicitaire - Jean-Yves Stollmeyer, création en édition, publicité et internet
Navigation

0
Confinés... et asphyxiés !!!
Par ces temps difficiles ou solidarité et entraide priment, force est de constater que certains sont loin d'avoir le moindre respect pour leur environnement et le voisinage... Je citerai donc mon voisin agriculteur qui vient d'étendre une saloperie sur son champ, d'une rare puanteur... Donc après être confinés, nous voilà bientôt asphyxiés... Tant l'odeur est putride, forte et nauséabonde. Et nous empêche donc d'aérer, et même de respirer...


Confinés sans pouvoir respirer !

Dans ces circonstances déjà très difficiles liées au confinement, notre droit le plus élémentaire - pouvoir respirer - est même bafoué. Imaginez-vous un seul instant dans votre maison, et ne pouvoir ouvrir les fenêtres pour aérer et respirer... Hé oui, c'est notre peine à nous, en plus !!!
Reymann Jean Michel, Oberentzen, agriculteur pollueur

Traités à 4,9 mètres de ma fenêtre !

Quand on pense que la loi impose une distance de traitement des champs par rapport aux habitations, notre "agripollueur" se moque ouvertement de la loi... car le terrain jouxte la propriété et il n'y a que 4,9 mètres entre le champs et la fenêtre de notre chambre...
Jean-Michel Reymann, agriculteur pollueur à Oberentzen
Autant dire rien !!! Et ça fait des années que je me bats et que je subis cette pollution, sans que ça ne choque personne. Nous respirons à plein nez tous les traitements aux foncides, herbicides, pesticides... qui riment tellement bien avec génocide !

Agribashing ? Non, juste le réalité !

Serai-je atteint d'agribashing ? Je dirai juste que je ne fais que relever des faits... Et la dure réalité de vivre au quotidien la nuisance du monde agricole... Car osons le dire, polluer la terre agricole, polluer les eaux de la nappe phréatique et polluer l'air que nous respirons est une réelle nuisance que nous subissons sans pouvoir lutter. Oui, osons le dire, ces nuisibles qui nous empoisonnent au quotidien, ne sont guère inquités...
Partager
Commentaires
Ajouter un commentaire
Identifiez vous pour poster un commentaire.